Résignation

 » Il est peu de vertus plus tristes que la résignation, elle transforme en fantasmes, rêveries contingentes, des projets qui s’étaient d’abord constitués comme volonté et comme liberté  »  Simone de Beauvoir

Un commentaire sur “Résignation

  1. Que de vérité dans cet écrit. On finit par se résigner, mais après quels combats intérieurs et monstruosités des émotions ? Mais ensuite, vient la paix pour un autre voyage vers un nouveau rêve. Enfin… quand on récupère le sens de l’espoir. Car sans l’espoir il reste peu de chose.

Laisser un commentaire