La passion

La passion porte en soi sa propre mort, car la principale cause de sa disparition, c’est l’épreuve du réel. Il n’y a pas d’amour passion qui résiste à la vie quotidienne avec l’être aimé; pas d’ambition qui ne se lasse des compromissions et des à peu près du pouvoir réel. La passion idéalise son objet; elle ne peut donc vivre qu’en rêve ou en somnambule dans la réalité, mais le rêve exaspère sans rassasier, la passionné veut alors la présence réelle, le pouvoir effectif. Des qu’ils les a , ils le déçoivent.
Jérôme-Antoine Rony

Laisser un commentaire