Le charme

Tel est le charme : toujours fuyant, jamais fixe, esquivant avec un air narquois toutes nos tentatives de l’enfermer dans le carcan d’une définition claire et distincte. Il est le malin génie de Descartes, soufflant le doute et s’évanouissant dans la brume à peine croit-on le saisir.
Harold Cobert

Un commentaire sur “Le charme

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.