Les poètes

Un poète, en définitive, ça grogne, et voilà qu’il dérange les “bonnes âmes”. Dans les grognements des poètes, il passe un peu de cette innocence qui remet en question notre condition d’homme, car, à la vérité, les poètes ne sont pas des hommes. Des anges ?… Pourquoi pas ?
Léo Ferré

Un commentaire sur “Les poètes

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.