Le monde

Le monde vous dédaigne, dédaignez le monde. Réfugiez vous dans une mansarde, faites-y des chefs-d’oeuvre, saisissez un pouvoir quelconque, et vous verrez le monde à vos pieds; vous lui rendrez alors les meurtrissures qu’il vous aura faites.
Honoré de Balzac

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.