Vie intérieure

 » On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on n’admet pas tout d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure  »  Georges Bernanos

Porte d’un théâtre

Plus jamais je ne refermerai une porte, jeté comme un objet, poussé comme un pion par des valets, tartuffes, des êtres sans morale. J’étais déterminé à remonter la pente et, effaré à l’idée d’être chômeur, je décidai d’une retraite intérieure. Cet isolement dura une année. Durant quelques mois, je ne parvenais pas à me délivrer de […]