Le monde

Ils avaient traversé les années en apnée, lui, refusant le monde, elle, se sentant refusée par le monde, et ils s’étaient aperçus que cela ne faisait pas beaucoup de différence. Paolo Giordano

Les étés

Un été immense comme ils le sont tous jusqu’à vingt-cinq ans, avant de se raccourcir en petits étés de plus en plus rapides dont la mémoire brouille l’ordre, ne laissant subsister que les étés spectaculaires de sécheresse et de canicule. Annie Ernaux

La pluie

J’ai remarqué à plusieurs reprises à quel point cela le mettait en joie de voir le ciel noircir. Il adorait annoncer : « On dirait qu’il va pleuvoir. » Il pouvait parler de la pluie pendant des heures. Il trouvait que c’était une preuve de la sensibilité du ciel. Une preuve que le monde avait…Continue reading La pluie

Le souvenir

Le souvenir est l’un des alliés les plus indispensables de la volupté. Amélie Nothomb

Eveillé

Pourquoi se sent-on si différent, la nuit ? Pourquoi y a-t-il une exaltation pareille à être éveillé, quand tout le monde dort ? Tard… il est très tard ! Et cependant à chaque instant, vous vous sentez de plus en plus éveillé, comme si, à chaque fois que vous respiriez, vous entriez peu à peu…Continue reading Eveillé

Par le langage

Dans les périodes difficiles de ma vie, griffonner des phrases – dussent-elles n’être lues par personne – m’apporte le même réconfort que la prière au croyant : par le langage, je dépasse mon cas particulier, je communie avec toute l’humanité (…) Simone de Beauvoir

Nos tendresses

Nos douleurs sont une île déserte, nos tendresses les vagues d’un océan à inventer, nos rires les voiliers de la vie. Jacques Salomé

Le bien

Les chiens savent aimer ; ils sont plus tendres que les hommes, plus fidèles ; ils ont du tact, un instinct sans défaut qui leur permet de reconnaître le Bien, de distinguer les bons des méchants. Jean-Paul Sartre

Le bonheur

Je me disais que, tant qu’il y aurait des livres, le bonheur m’était garanti. Simone de Beauvoir

Le chemin

Croyez-moi, l’amour peut frapper à tout âge, partout. Même quand on ne l’attend pas. Il serait dommage de lui tourner le dos. Nous allons tous au même endroit ; autant rendre le chemin plus heureux. Virginie Grimaldi