Etre libre

Etre libre. Etre cause de soi, pouvoir dire : je suis parce que je le veux ; être mon propre commencement. Jean-Paul Sartre

Revisiter la vie

Je voudrais l’universel. Celui que te fait revisiter la vie. Celui qui lave l’âme. Je voudrais des années sans soupir. Avec le matin aussi radieux que le coucher. Je me battrai de toutes mes forces jusqu’au bout, avec des bas terribles et des hauts flamboyants. Comme tout le monde ! Richard Bohringer

L’aube

Vous n’avez jamais vu l’aube. La vraie. Pas celle du premier train de banlieue. Seul le pêcheur sait le goût du pain et celui du café de l’aurore. René Fallet

Le monde

A quoi sert l’impossible ? Les phénomènes qui nous dépassent sont-ils destinés à brouiller nos repères, mettre en évidence nos limites ou nous encourager à les franchir ? Cette interrogation se retrouve souvent dans mes livres : elle en est à la fois la source et la surverse, car je suis de plus en plus…Continue reading Le monde

Une vie

C’est si lisse une vie, c’est clair, ça coule de source, quand tout va bien. Et il suffit d’un accrochage. On découvre que c’est opaque, qu’on ne sait rien sur personne, ni sur soi ni sur les autres : ce qu’ils sont, ce qu’ils pensent, ce qu’ils font, comment ils vous voient. Simone de Beauvoir

La réalité

On se trompe lorsque l’on imagine qu’une théorie naît de l’observation des faits. C’est tout le contraire. Il faut croire d’abord à quelque chose – de préférence : à n’importe quoi – pour que deviennent ensuite visibles les faits et qu’ils puissent constituer l’objet éventuel d’une quelconque observation. Ils fondent, prétend-on, la théorie que l’on…Continue reading La réalité

Le destin

Il est des êtres dont c’est le destin de se croiser. Où qu’ils soient. Où qu’ils aillent. Un jour ils se rencontrent. Claudie Gallay

Nos pensées

C’est vrai, nous sommes de si pauvres navigateurs, que nos pensées, pour la plupart, louvoient sur une côte sans havres, n’ont de rapports qu’avec les courbes des baies de poésie, ou gouvernent sur les ports d’entrée publics, pour gagner les « formes sèches » de la science, où elles se contentent de se radouber pour…Continue reading Nos pensées

De grands rêves

J’ai compris que l’être humain peut faire de grands rêves sur un petit oreiller. J’ai continué, ivre de désir et de l’espoir qui pousse la sève jusqu’au rameaux desséchés de la création. Et puis j’ai aimé et j’ai même été heureux, un temps. Bergsveinn Birgisson

La liberté

C’est dans l’angoisse que l’homme prend conscience de sa liberté ou, si l’on préfère, l’angoisse est le mode d’être de la liberté comme conscience d’être, c’est dans l’angoisse que la liberté est dans son être en question pour elle. Jean-Paul Sartre