Le temps de la vie

Quand on marche, le temps passe plus lentement. La culture de l’immédiateté et de l’ultra-réactivité dans laquelle on baigne nous amène à n’être plus présent à rien. En marchant, on se replonge dans le temps de la nature, de l’univers, du cosmos. Le temps de la vie. On se reconnecte à soi-même. Laurent Gounelle

Notre âme

Hélas ! Qu’est-ce que la mort fait avec notre âme ? Quelle nature lui laisse-t-elle ? Qu’a-t-elle à lui prendre ou à lui donner ? Où la met-elle ? Lui prête-t-elle quelques fois des yeux de chair pour regarder sur la Terre, et pleurer ? Victor Hugo

Précieux

Il y a des gens qui, rien qu’à nous regarder, rien qu’à nous sourire, même du fond de leur fragilité, parviennent à nous offrir quelque chose de précieux. Comme la petite fille d’à côté et la voisine d’en face. Il y en a d’autres qui, même les bras chargés, la bouche exubérante et l’œil éblouissant,…Continue reading Précieux

Rencontres

Il y a sur les rivages du malheur toutes les conditions pour faire des rencontres majeures. David Foenkinos

Etre là

Être là, Te savoir, t’apprendre. Savoir que je puis te coucher Dans mes yeux, Te coucher dans ma bouche, Toi, debout, Contre la table épaisse des saisons, Moi, à genoux, Sous les larmes amères de l’automne. Claude de Burine

A l’intérieur

Des fois, les choses tournent mal. Quand elles arrivent dans la vie, on peut presque toujours les régler. Mais quand elles arrivent à l’intérieur d’une personne, elles sont plus difficiles à réparer. Richard Wagamese

La souffrance

Tout est toujours pour le mieux, même le pire, car la souffrance nous anime, car nous cherchons à lui échapper et, par la même nous nous transformons. Si vous envisagez chaque épreuve de votre vie comme un apprentissage, alors vous verrez qu’il n’y plus d’épreuve, il n’y a que des leçons. Sabrina Philippe

La vie

La vie est une pièce de théâtre, ce qui compte ce n’est pas qu’elle dure longtemps, mais qu’elle soit bien jouée. Sénèque

La vérité

Parfois, il est plus facile de dire la vérité sur papier. Quand on parle, on subit la peur, on ne va pas toujours à l’essentiel. Tandis que, tranquille, le stylo à la main, on va droit au but. Eric-Emmanuel Schmitt

Les portes du silence

Lire, c’est ouvrir les portes du silence, y pénétrer à pas feutrés, le coeur battant, et miser gros sur l’inconnu. Ce qu’on apprend dans les livres de Christian Bobin, c’est la grammaire du silence. Et cette langue n’a point de fin. Et elle me console. Souvent. Yanick Lahens