Le bonheur

On dit souvent que la vie est un combat. Le bonheur aussi, surtout pour ceux que la vie n’a pas gâtés au départ. Que nos handicaps soient visibles, comme ceux qui nous touchent dans notre chair, ou qu’ils ne le soient pas, comme ceux qui proviennent de notre passé, de nos angoisses, de notre spleen,…Continue reading Le bonheur

L’ermite

La sobriété de l’ermite est de ne pas s’encombrer d’objets, ni de semblables. De se déshabituer de ses anciens besoins. Le luxe de l’ermite, c’est la beauté. Son regard, où qu’il se pose, découvre une absolue splendeur. Sylvain Tesson

La mémoire

La mémoire ne prodige ses cadeaux que si quelque chose, dans le présent, la stimule. Ce n’est pas un entrepôt d’images et des mots fixes, mais un réseau associatif dynamique dans le cerveau, jamais inactif et sujet à révision chaque fois que nous récupérons une image ou un mot du passé. Siri Hustvedt

Le surréalisme

Le surréalisme est l’inspiration reconnue, acceptée et pratiquée. Non plus comme une visitation inexplicable mais comme une faculté qui s’exerce. Louis Aragon

Liens

Ce sont les liens invisibles qui nous attachent aux autres – aux morts comme aux vivants -, ce sont des promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l’écho, des fidélités silencieuses, ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous-mêmes, des mots d’ordre admis sans les avoir entendus, des dettes que nous…Continue reading Liens

La nuit

Je lis la nuit, jusqu’à trois, quatre heures du matin : l’obscurité, le noir autour de soi, ça ajoute beaucoup à la passion absolue qui s’établit entre le livre et nous. Vous ne trouvez pas ? La lumière du jour disperse les intensités en quelque sorte. Marguerite Duras

Echos

On n’a jamais que des fragments de ce qui se passe dans le coeur et dans la tête des gens, des échos. Francis Dannemark

Les mots

Je me suis longtemps nourri de mots : c’est à travers eux que j’ai grandi, aimé, et que je suis devenu plus complet, plus consistant, vivifié et relié enfin à une communauté humaine qui m’acceptait. Jacques Salomé

Intimité

Le vrai plaisir du roman tient en la découverte de cette intimité paradoxale : L’auteur et moi… La solitude de cette écriture réclamant la résurrection du texte par ma propre voix muette et solitaire. Daniel Pennac

Le grand tourment

Le grand tourment de l’existence vient de ce que nous sommes éternellement seuls, et tous nos efforts, tous nos actes, ne tendent qu’à fuir cette solitude. Guy de Maupassant.