Le pays adulte

Il y a dans les hauts territoires de l’enfance, derrière les torrents, les ronces, les forêts, après les granges brûlantes et les longs couloirs de parquet, certains chemins qui s’aventurent plus loin vers le bord du royaume, longent les falaises ou le grillage et laissent voir une plaine tout en bas, c’est le pays des […]

La solitude

Belle épreuve que la solitude quand elle n’est pas isolement, désoeuvrement, abandon. Choisie, élue, elle nous ouvre les portes des jardins et d’autres prairies où le vagabondage est le meilleur chemin pour atteindre le poème. Tahar Ben Jelloun

Déroute

On a le droit de faire sursauter un lecteur, de le prendre à rebrousse-poil, de le provoquer à réfléchir ou à réagir au plus profond de lui-même: on peut aussi le laisser de glace, bien sûr, lui passer à côté, le manquer ou lui manquer. Mais il ne faut jamais le dérouter, on n’en a […]

Le bonheur

Mais peut-être que le bonheur n’est pas dans le choix. Peut-être qu’il est dans la fiction, dans les histoires qu’on se raconte, dans cette capacité à se convaincre que la route sur laquelle on atterrit est celle que l’on voulait emprunter depuis le début. Lauren Oliver

Ecrire un livre

Un dernier mot sur le mérite et la confiance : depuis que j’écris ces pages s’accroît ma toute banale conviction que chaque vie, même et surtout la plus anodine en apparence, vaut d’être écrite et pensée ; chacun de ceux qui ont honnêtement traversé ce monde est digne qu’on lui construise, à tout le moins […]

Ecrire

Ecrire est la tanière que je transporte partout. Quand je m’imagine dans une situation ou un endroit où je suis mal à l’aise ou bien paniquée, je pense que je pourrais toujours sortir mon petit cahier et me réfugier dans l’autre monde, et que là, je serais bien. Milena Agus

La dénégation

Dans “Par-delà le bien et le mal”, Nietzsche montre en quelques mots le fonctionnement de la dénégation : « « Voilà ce que j’ai fait », dit ma mémoire. « Je n’ai pu faire cela », — dit mon orgueil, qui reste inflexible. Et finalement c’est la mémoire qui cède » .…Quoi qu’il en soit, Nietzsche a raison d’opposer […]

La mémoire

Penser – réfléchir – suppose une dissociation, de la distance. La mémoire ne peut s’exercer qu’une fois éloignée de sa source. Joyce Carol Oates

Pourquoi ?

Et puis il y a cette fausse idée de l’existence, qui voudrait qu’on soit toujours heureux et que l’on vieillisse dans une situation donnée ou en ayant accompli beaucoup de choses. Pourquoi le suicide de Virginia Woolf ? ou de Sara Teasdale ou d’autres femmes brillantes ? Sylvia Plath

L’art d’interroger

L’art d’interroger n’est pas si facile qu’on pense. C’est bien plus l’art des maîtres que des disciples ; il faut avoir déjà beaucoup appris de choses pour savoir demander ce qu’on ne sait pas. Jean-Jacques Rousseau