Les pensées

Toutes les idées sont, d’une manière ou d’une autre, des idées reçues. Ils existe des penseurs que nous considérons comme originaux mais, pour être capable de penser le moins du monde attentivement, ils ont dû, eux aussi, ingérer les pensées d’autrui, habituellement sous formes de livres. Il n’est pas de pensée sans précédent. Siri Hustvedt

Etre soi-même

Jouer à bien aller, c’est difficile mais peut-être moins difficile qu’oser être soi-même dans la peine. J’admire ceux qui demeurent calmes, qui s’expriment doucement, qui laissent aux mots le temps de déposer leur message. Ceux qui ne les diluent pas pour en atténuer la force. Ceux qui ne se laissent pas emporter par l’émotion, comme […]

Connais-toi toi-même

C’est une chose que de se regarder le nombril, une autre que de mener ce travail sacré d’apprendre à se connaître soi-même dans le « souci de soi » qu’évoquait déjà Socrate. « Epimeleia heautou ». C’est là la première générosité véritable à l’égard d’autrui. « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux. […]

La générosité

La vraie générosité est celle que personne ne peut comprendre. Dès que la bonté entre dans le domaine de l’admirable, elle n’est plus de la bonté. Amélie Nothomb

Notre existence

Le remords, le temps, la mort, le souvenir ne sont que les différents masques d’une expérience qui n’a pas de nom dans la langue, et qu’on pourrait au plus simple désigner par l’expression « usage de la vie ». Quand on y pense, toute notre existence tient dans l’expérimentation que nous en faisons. Philippe Claudel

L’instant

On ne saisit jamais l’instant où les choses finissent, pas plus qu’on ne voit le bourgeon devenir feuille. Flora Groult

Plaire

On ne sait pas ce qu’il faut faire pour se faire aimer : se montrer comme on est ou mentir. On balance entre les deux. On fait les deux d’ailleurs, au hasard un peu. On se fait comme on voudrait être, comme on croit qu’il faudrait paraître et puis on se dit “Ce n’est pas […]

Cette histoire d’écriture

Cette histoire d’écriture, c’est la pénitence pour n’avoir pas de chance. C’est une tentative pour atteindre les autres et vous faire aimer d’eux. C’est votre protestation instinctive quand vous découvrez que vous n’avez pas de voix devant les tribunaux du monde et que personne ne vous défendra. Anita Brookner

Heureux

Je découvre aujourd’hui que j’étais heureuse…. Pourquoi on ne sait pas ces choses-là ? Pourquoi on ne les mesure pas ? Parce qu’on croit que le lendemain sera mieux, on demande plus, on trouve que le présent est minable, comparé à ce qui va arriver. On attend d’aménager dans une nouvelle maison,…, on attend d’être […]

La dernière fois

Pourquoi on ne s’embrasse pas à chaque fois comme si c’était la dernière fois ? Brigitte Giraud