Cordes d’un blues

Je n’aime pas l’état d’attente. Je joue à en briser les cordes d’un blues. Didier

Liberté

 » Je suis toujours étonné de voir le peu de liberté que chacun s’autorise, cette manière de coller sa respiration à la vitre des conventions  » Christian Bobin