Quand je lis

Quand je lis, je me retire du monde phénoménal. Je tourne mon attention “vers l’intérieur”. Paradoxalement, je me tourne vers l’extérieur, vers le livre que je tiens, et, comme si le livre était un miroir, j’ai l’impression de regarder à l’intérieur.
Peter Mendelsund

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.