Un écrivain libre

Avec Le Clézio nous sommes en présence d’une littérature dont l’engagement n’est pas le résultat d’une mode, d’un courant, mais le reflet d’une pensée. De son point de vue, la langue française devrait être perçue dans ses ramifications à travers le monde afin de conforter les cultures et, au-delà, les identités ayant pour dénominateur commun […]

L’ermite

L’ermite se tient à l’écart, dans un refus poli. Il ressemble au convive qui, d’un geste doux, refuse le plat. Si la société disparaissait, l’ermite poursuivrait sa vie d’ermite. Les révoltés, eux, se trouveraient au chômage technique. L’ermite ne s’oppose pas, il épouse un mode de vie. Il ne dénonce pas un mensonge, il cherche […]

L’optimisme

L’optimisme c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. Voltaire

Toute vie

Toute vie est une aventure naviguant entre inattendu et inespéré. François Cheng

Les rêves

Personne ne peut vraiment comprendre un rêve. Pas même Freud. Une des lois de l’âme humaine est l’intermittence. Qui a dit cela ? Proust – A La Recherche du temps perdu (l’équivalent français du roman chinois – Le Rêve dans le Pavillon rouge- )  Les artistes, cette race à part, ne comprennent pas non plus […]

L’inexprimable humain

Je lancerais à toute volée des mots dans ces ténèbres et j’attendrais que résonne un écho, et si un écho se propageait, si faible soit-il, j’enverrais d’autres mots, des mots destinés à conter, à marcher, à se battre, à créer cette sensation de faim qui nous tenaille tous, cette faim de la vie, à garder […]

L’illusion

Il avait compris que le plus grand don qu’un artiste désireux de s’attirer les bonnes grâces du public pouvait faire à ce dernier c’était l’illusion, et non la vérité, car celle-ci a souvent de fort mauvaises façons, n’en fait qu’à sa tête et ne se soucie guère de plaire. Romain Gary

Les mensonges

Les mensonges sont toujours doubles: ce que l’on dit coexiste avec ce que l’on n’a pas dit, mais qu’on aurait pu dire. Siri Hustvedt

Les souvenirs

Les souvenirs, ça fait mal. Surtout quand ils sont bons. Harlan Coben

Etre un écrivain

J’ai toujours pensé qu’on devenait écrivain à partir de la perte. De la douleur de perdre naît l’œuvre. Je viens de lire un sombre auteur d’il y a environ deux siècles, un certain Scott Fitzgerald, et il dit quelque chose dans le genre. Il dit : « Trois mois avant ma naissance, ma mère a perdu […]