Mon meilleur rôle

Mon meilleur rôle, celui de confident, sûrement. Combien de fois ai-je entendu :  » je n’y crois plus  » ! Derrière ces mots de découragement, il y a un parcours, une histoire avec de l’espoir, de l’amour, des blessures, du courage, la déchirure, la solitude. On finit par entendre en soi le grondement de la lucidité, et on renonce. Alors, j’essaie de trouver les mots pour aider la personne qui se replie sur ses tourments. Je crois à la force des mots.

Laisser un commentaire