La mémoire

 » La mémoire, c’est curieux, s’attarde délicieusement là où les yeux ont pleuré  »  Hugo Pratt

Laisser un commentaire