Vertu

 » La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens  »  Daniel Pennac

Laisser un commentaire