Prodige

 » En littérature, le vrai prodige n’est pas celui qui commence mais celui qui persévère  »  Michèle Mailhot écrivaine

Laisser un commentaire