Cette liberté

J’aime le dialogue, la communication. Parfois c’est impossible. Certains esprits sont si obtus ! Je refuse de dialoguer avec ces personnes incapables de  se maîtriser, qui provoquent les querelles ou s’adonnent aux sarcasmes. Aussi, l’écriture offre cette liberté. On peut franchir les barrages de la bêtise. J’exprime ce que les intolérants ne veulent pas entendre. Certes, c’est difficile de donner de la vigueur à ses idées. J’écris sans pondération. A travers l’écriture, je trouve le moyen de me soustraire aux conflits. Je choisis mes arguments sur une palette de mots, néanmoins caustiques…

Didier

Laisser un commentaire