Pourquoi ?

Je répète un nouveau spectacle.  J’ai choisi un auteur manipulant les mots avec une véritable folie poétique. Même éreinté, je trouve le temps pour écrire des articles sur mon blog qui attire tant de visiteurs muets. Cela semble vous coûter des efforts pour laisser un commentaire ! Pourquoi cette barrière entre nous ? J’ai conçu ce blog pour vous, les anonymes, pour un partage autour de l’écriture. Spectateurs, lecteurs, orateurs…nous sommes scellés à des comportements au point d’oublier les vertus de l’écriture. Même quelques lignes jetées sur un blog, cela soulage, cela libère… ça ne fait pas de mal, je vous l’assure. Rétablir la spontanéité de l’échange, voilà ma mission. Forcément tout texte, même non littéraire, appelle un commentaire. Une idée rencontre une autre pensée. Une poignée de mots invite à une pincée d’autres mots. Un échange de quelques lignes, et cela participe à ce dialogue universel, à une forme de fraternité.

J’aime rassembler les gens, par le biais d’un spectacle, pour les aiguillonner vers l’écriture. Voilà un moyen d’introspection, simple et surprenant. L’écriture reste une thérapie à votre portée et qui procure un vrai plaisir. Bien sûr la vie a son rythme immodéré. C’est vrai, c’est plus facile, plus relaxant de bouquiner que de s’atteler à un exercice de style. Sans doute considérons-nous l’écriture comme une pratique impliquant la rigueur. Pourtant, l’écriture apaise, délivre de toute angoisse.

Didier

Laisser un commentaire