Association de maux

Les maux mènent à la solitude, au désarroi, au sursaut et parfois aux mots. L’association des maux qui me transperçaient a fini par me faire retrouver la voie de l’écriture. Précisément j’ai repris la rédaction de ma biographie. Vingt plus tôt, j’avais entamé ce livre sur ma vie.  Retrouvant cet élan vers les mots, ma biographie s’enrichissait de vingt ans d’événements supplémentaires à savoir un équilibre corrodé par le divorce, le chômage puis l’isolement, la chute et le changement me conduisant ensuite sous le feu des projecteurs. 

Ma manière d’écrire aussi avait changé. Vingt ans plus tôt, si j’avais poursuivi l’écriture de ma biographie, j’aurais publié un livre plein d’insouciance, d’aventures, de nostalgie. Vingt ans plus tard, ma ténacité produisait un livre traversé de blessures, de désarroi, de combats, de réussites. Les maux et les mots, un sacré duo !

Didier

                      

Laisser un commentaire