Mon rêve

Quelle dose d’inconscience ou d’audace m’a t-il fallu pour aller sur scène ? A 56 ans, je monte sur les planches. De plus, j’ai choisi le one man show.

 Mon rêve, tenace durant l’adolescence, s’est évanoui. Mes complexes m’ont guidé ailleurs. Alors je suis  rentré dans le moule, intégrant le monde administratif, la routine. Trois décennies à bosser, frustré jusqu’à l’âme.  Enfin ! je joue dans un petit théâtre parisien. Les rêves se cramponnent à nous…parfois il faut savoir fendre l’armure…Les rêves ne viennent pas seulement nous saupoudrer d’envies, ils se transforment en stratèges. A nous de les décrypter.

Didier

Laisser un commentaire