Se restaurer dans le métro

Hier je me trouvais dans une rame de métro, vers 13h30. Tout le monde grignotait, mâchonnait, sirotait, se pourléchait….des jeunes entamaient, gloutons, leurs hamburgers, deux jeunes femmes sortaient délicatement quelques biscuits de leur sac, un homme affalé prenait dans sa main des poignées de guimauves, celles-ci atterrissant sur son palais comme des balles de tennis, les plus discrets croquant dans une barre de chocolat. Gourmandise épidémique  ! Sablés au beurre, galettes, tartelettes envahissent la rame…

Le matin, c’est pire ! Nous sommes coincés dans cette rame, à en suffoquer, et, au dessus de ma tête un jeune homme déploie son journal et engloutit son pain au chocolat…la viennoiserie a aussi sa place dans les transports…

Didier

Laisser un commentaire