Elle m’a frôlé

Cette nuit elle m’a frôlé, en fait elle a frôlé ma solitude, elle a fait glisser ses lèvres sur mes mots – j’écrivais comme chaque nuit – elle s’est enroûlée avec son âme à cette page, elle m’a soudain donné la force pour encore écrire…
Didier

Laisser un commentaire