Les fourbes

Je les observe avec leur désinvolture glissant sur les parois du ridicule
Didier

Laisser un commentaire