Sur ses lèvres

Sur ses lèvres, l’impatience et la teinture de la nostalgie

Didier Celiset

Laisser un commentaire