Hier face à la mer

Hier, je suis resté durant plusieurs heures, face à la mer avec cette curieuse sensation de langueur, de vide, de

soulagement aussi. J’étais captivé par cette impression même d’être indiscernable face à l’immensité, malgré le poids de

ma vie, de mes combats…

Didier Celiset

Un commentaire sur “Hier face à la mer

Laisser un commentaire