J’entends

J’entends les pas des solitudes, d’autres solitudes qui tournent sur elles-mêmes dans quelques mètres carrés, des solitudes

mouillées de nostalgie, crispées face à l’espoir

Didier Celiset

Laisser un commentaire