Des volets

Des volets qui s’ouvrent…le perron, le gravier, la pelouse plus loin, les arbres fruitiers mais surtout une

invisible tendresse semble imprégner l’espace

Didier Celiset

Laisser un commentaire