Autre dimension

La nuit, tout s’amplifie, on entre dans une autre dimension aussi, celle du rêve déjà et pour les noctambules, les

insomniaques, les fous de la nuit pour créer, imaginer, la nuit est pleine de son vide, de ses silences, la nuit est remplie

de signes, de messages, d’incompréhension, de poésie, de grincements d’âmes, oui l’autre dimension est là…la nuit draine

aussi ses larmes, ses ivresses, ses phobies, ses miroirs, la nuit se courbe, se dissout dans l’aurore gardienne de lucidité…

Didier Celiset

Laisser un commentaire