Ecoutez

Ecoutez la ville et ses bruits, klaxons, sirènes, écoutez le sous sol qui tremble, les murs qui tombent, des tours qui surgissent d’un enfer, écoutez la ville qui se presse, court, halète, écoutez les pas, les talons, écoutez la ville qui se plie, se courbe, se réveille, s’endort, écoutez toutes les âmes de l’ombre et du temps, écoutez les armées de mensonges, les escadrons de la jalousie, écoutez le ciel qui pleure et s’éclaircit, écoutez la vie et tous les soupirs, écoutez le souffle de la liberté…écoutez les femmes qui attendent, qui prient, écoutez les ruisseaux de jouissance, les frissons des amours, les aubes inquiètes, les portes qui claquent, se verrouillent, s’ouvrent vers des ciels débonnaires…écoutez tous les chants d’une ville qui survit…écoutez les ivresses, les délires des nuits et des matins, écoutez ces flots de poésie qui sillonnent la mélancolie des uns, les chimères des autres,  écoutez  le vent des détresses, le vent et son souffle d’espérances au dessus des maux, écoutez l’été venir sur tous les jardins de la ville…écoutez les histoires de nos vies s’échanger au coeur des quartiers rayonnant de liberté, de déambulations, de courage, de sourires, écoutez les mots portés par les rencontres, les solitudes et les ardeurs, écoutez la ville….

Didier Celiset

Laisser un commentaire