Histoire sans issue

La nuit est crispée, elle semble se refermer sur mes pensées qui font une pause après avoir traversé les territoires implacables de ma mémoire. L’aube couleur ocre jaune surgit, mes doigts repartent violemment sur le clavier, les mots sans remparts livrent une histoire sans issue.

Didier Celiset

Laisser un commentaire