Notre amertume

Sur les arêtes de notre amertume, l’aurore de la conscience s’avance et dépose son limon.

 René Char

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.