Tes remparts

 Tes remparts saccadés me fascinent. L’amour fendillé se protège si bien…

Didier Celiset

Laisser un commentaire