Ecrire la première page d’un livre — mes mots douceurs .

Ecrire c’est nager très longtemps, nager page après page sans jamais regarder le rivage de l’impossibilité. (Antoni Casas Ros) Ecrire la première page d’un livre c’est penser, composer, imaginer … Ecrire un livre c’est un petit jardin ou chaque jour je dépose mes mots qui couvriront mes pages d’histoire tendres mais aussi parfois si tristes […] […]

La joie

La joie est un état de conscience intérieur qui détermine la façon dont nous percevons et ressentons le monde. Être en état de grâce, c’est se trouver au bon endroit au bon moment, c’est être soutenu par les lois de la nature ou par la « chance ». Deepak Chopra

Une femme abandonnée

Je n’aimais pas les pages trop refermées, telles des persiennes toutes baissées. J’aimais la lumière, l’air entre les lattes. Je voulais écrire des histoires pleines de courants d’air, de rayons filtrés où danse la poussière. Elena Ferrante

Devenir soi-même

Devenir une mère, oh oui, c’est une chose. Mais c’est devenir soi-même qui est le plus difficile. Anne-Laure Bondoux

Une profondeur insaisissable

Dans la vie courante, l’âme d’une personne transparaît dans son regard et s’exprime par sa voix. Deux organes, les yeux et la bouche, qui se concentrent dans un visage, lequel constitue le mystère incarné de tout être humain. Lorsqu’on regarde un artiste faire un portrait, on voit qu’il commence par dessiner un ensemble de contours, […]

Souvenirs apocryphes

Se peut-il que ce soit là un de mes souvenirs apocryphes ? Dans son travail continu, la machine inquiète de mon cerveau est capable de me fabriquer des reconstructions visionnaires – tantôt lointaines et factices comme des mirages, et tantôt proches et possessives au point que je m’incarne en elles. Il arrive, en tout cas, que […]

Le soir (Marceline Desbordes-Valmore) — Arbrealettres

Le soir En vain l’Aurore, Qui se colore, Annonce un jour Fait pour l’Amour ; De ta pensée Tout oppressée, Pour te revoir, J’attends le soir. L’Aurore en fuite Laisse à sa suite Un soleil pur, Un ciel d’azur. L’amour s’éveille ; Pour lui je veille ; Et pour te voir, J’attends le soir. Heure […] […]

Le regard

Quelle est la différence entre les yeux qui ont un regard et les yeux qui n’en ont pas ? Cette différence à un nom : c’est la vie. La vie commence là où commence le regard. Amélie Nothomb

Prisonnière de ce silence

Je veux « parler ». Je veux comprendre ce qu’on dit. J’en ai marre d’être prisonnière de ce silence qu’ils ne cherchent pas à rompre. Je fais des efforts tout le temps, eux pas assez. Les entendants ne font pas assez d’efforts. Je leur en veux. Emmanuelle Laborit