La solitude

Quand enfin quelqu’un se débarrasse de ses épaisseurs qui sont de pauvres armures : le savoir, la conscience de soi, la bienséance parfois, l’habitude, toutes ces choses qui servent d’écrans, de murailles, de vêtements lourds que l’on met sur soi. Quant à certains moments tout ça tombe, la solitude est alors entière, et en même temps c’est la fraternité qui est là.

 Christian Bobin

Un commentaire sur “La solitude

Laisser un commentaire