Manie de solitaire

Parfois la rue m’appelle- manie de solitaire. J’erre- c’est mon vice secret, ma dinguerie, mon ivresse. Je marche, créature de hasard, avide d’égarement, guettant avec amitié la fatigue, la pesanteur du corps comme un étourdissement. Me distraire de moi-même, enfin. Sophie Pujas

En amour

Dis-toi bien qu’en amour, depuis que le monde est monde, on ne cesse jamais d’être un gosse émerveillé, de même que personne n’a trouvé de recette pour qu’il dure. Shakespeare n’avait pas tort: l’habitude n’est peut-être pas la seule responsable du désamour, mais si on ne la laisse pas nous dévorer, on a déjà une […]

Les plus heureux

Quatre sortes de personnes dans le monde : les amoureux, les ambitieux, les observateurs et les imbéciles. Les plus heureux sont les imbéciles.  Hippolyte Taine

Ce que dit l’ombre sans parole

Rien ne sera jamais que rien Dit l’ombre Et sa main se ferma sur rien Même si le grand jour triomphe Ai-je en réponse demandé L’ombre a ri d’un rire sans rire D’un rire de rien Même si le grand jour triomphe Même s’il fait jour un jour enfin Rien ne sera jamais que rien […]

Egocentrique

On se prend souvent pour quelqu’un , alors qu’au fond, on est plusieurs. Raymond Devos