Nous passons !

L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ; Il coule, et nous passons ! Alphonse de Lamartine

Amoureuse

Chaque fois qu’une femme tombe amoureuse d’un homme, vraiment amoureuse, elle y laisse une part d’elle-même. Quelque chose qu’elle ne récupère jamais. Tess Gerritsen

Exister

Exister, c’est ne pas se confondre avec le milieu environnant, c’est être hétérogène, c’est être différent. Chaque couleur n’est elle-même que par le contraste avec la couleur qui lui fait face. Elle n’a de valeur que dans l’opposition. Albert Jacquard

La mer

S’étendant devant moi qui suis là à écrire, la mer luit plutôt qu’elle ne scintille sous le doux soleil de mai. À l’étale de la marée, elle repose tranquillement contre la terre, sans presque une marque de vaguelettes ou d’écume. Vers l’horizon, elle est d’un violet somptueux, strié de vert émeraude en raies régulières. À […]

Le temps

Le temps, ce coquillage au bruit de mer latent. Suzanne Charoux-Mamet

Ostension

Sans la réussite, il n’y a pas de destin possible ; la douceur, la tendresse, l’authenticité n’auront pour rançon que l’anonymat et la misère. La vie est affaire de publicité, donc de bluff. Dominique Bona

Au dépourvu

Parfois, ce sont les gens que vous connaissez à peine, et que vous n’aimez pas forcément, qui vous prennent au dépourvu. Sarra Manning

Traits, courbes, ombres

Mes pensées se font brume. S’effilochent tel du coton. Se perdent dans le labyrinthe de mon cerveau. Je ne vois plus que des traits. Des courbes. Des ombres. Des points de lumière. Des coups de crayon sur le papier. Nathalie Le Gendre

Le dessin

Je me suis évadée de ce monde. Plus rien n’existe que mon sujet, ce rocher dur sous mes fesses et moi. Un moi fantomatique. Qui ne perçoit que des sons indistincts. Des formes floues. Mes doigts s’agitent. Mes yeux les suivent. Je m’écarte. Ma tête replonge vers ma feuille. Je souffle. Caresse. Essuie. Souffle de […]

L’écrivain

L’écrivain est un “menteur”, un artisan de l’adaptation ou de l’exagération. Alain Mabanckou