Notre bonheur

Nous ne sommes rien sans les femmes. Croyez-moi, on ne rencontre leurs attentes que pour devenir soi en y répondant. Il n’y a de salut pour nous que dans l’art de soigner leurs frustrations. Leurs ressentiments sont nos maîtres. Quand elles vous critiqueront, écoutez-les, elles nous indiquent souvent le plus court chemin vers notre bonheur en cherchant le leur.
Alexandre Jardin

Laisser un commentaire