La nostalgie

La nostalgie peut avoir du bon tant qu’elle reste un repère et non un regret… Frédérick d’Onaglia

La solitude

Ce n’est pas que j’aime la solitude. Mais quand on a que ça, il faut bien faire avec. Paul Argaud

Au bout de l’amour

Au bout de l’amour il y a l’amour Au bout du désir il n’y a rien. L’amour n’a ni commencement ni fin. Il ne nait pas, il ressuscite. Il ne rencontre pas, il reconnaît. Il se réveille comme après un songe Dont la mémoire aurait perdu les clefs. Il se réveille les yeux clairs Et […]

L’écrivain

Pour un écrivain, quelles sont les trois qualités indispensables? La générosité, la colère et le sens de la dérision.   Philippe Djian

La vie

Il arrive toujours un âge auquel la vie n’est plus qu’une habitude exercée dans un certain milieu préféré. Le bonheur consiste alors dans l’exercice de nos facultés appliquées à des réalités. Honoré de Balzac

Quelqu’un

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part…C’est quand même pas compliqué.  Anna Gavalda

La gêne

La gêne est un étrange défaut du centre de gravité: n’est capable de l’éprouver qu’une personne dont le noyau est demeuré flottant. Les êtres solidement centrés ne comprennent pas de quoi il s’agit. La gêne suppose une hypertrophie de la perception de l’autre, d’ou la politesse des gens gênés, qui ne vivent qu’en fonction d’autrui. […]

L’avenir

Pour avoir un avenir quelconque, on doit abandonner tout espoir de jamais changer son passé. M. L. Stedman

Un certain réconfort

Dans les périodes difficiles de ma vie, griffonner des phrases – dussent-elles n’être lues par personne – m’apporte le même réconfort que la prière au croyant : par le langage, je dépasse mon cas particulier, je communie avec toute l’humanité. Simone de Beauvoir

Pensée, action

Faire suivre immédiatement une pensée par une action permet de vivre avec cette sorte de dynamisme qui rend véritablement « vivant ». En retour, la vie s’ouvre à soi. Plus que des rêves et de bonnes intentions, c’est agir concrètement et immédiatement qui mène à la connaissance et à la sagesse. Dominique Loreau