Une douleur

L’écriture se cisèle. Le capteur d’âmes effleure une douleur permanente.
Didier Celiset

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.