Une douleur

L’écriture se cisèle. Le capteur d’âmes effleure une douleur permanente.
Didier Celiset

Laisser un commentaire