La vie devant soi

Je rêve encore de tomber amoureux, mais ce qu’on appelle tomber !…Seulement à soixante ans, c’est très difficile, à cause du manque d’espace, d’horizon devant soi…Ça manque de large, maintenant, on ne peut plus s’élancer…L’amour, ça va très mal avec les restrictions, les limites, avec le temps qui t’est compté, il faut croire qu’on a toute la vie devant soi pour s’élancer vraiment.

Romain Gary

Laisser un commentaire