Notre espoir

Nous continuons de vivre en reconstruisant perpétuellement sur des deuils, sur des mots, sur des séparations qui nous éprouvent souvent très profondément.
Nous renaissons à notre désir après avoir laissé à chacun de nos plaisirs, à chacun de nos essais, un peu de nous-mêmes, de notre espoir ou de nos illusions. Et pourtant, notre espoir renaît et notre désir nous habite toujours, et chante à nouveau son appel si nous restons en bonne santé !
Françoise Dolto

Laisser un commentaire