Absence et rien

Où étions-nous avant de naître ? Nulle part. Où serons-nous une fois morts ? Nulle part. Nous venons du néant, nous y retournons, c’est tout simple. Nous étions absence et rien. Nous seront absence et rien. Délicieuse et cruelle, la vie est une parenthèse qui n’a pas d’autre signification qu’elle même. L’univers ne renvoie à rien d’autre. La vie non plus.
Jean d’Ormesson

Un commentaire sur “Absence et rien

  1. bonjour Didier bien fort celui qui peut l’affirmer.Nul ne le sait! la nature est bien trop faite pour qu’une petit fleur spontanément se mette à fleurir et mourir laissant derrière elle une petite graine… Je pense qu’il y a autre chose que l’on appelle Dieu (puisque nous lui donnons un nom)une puissance fantastique ..si tous les philosophes du monde,si tous les scientifiques peuvent donner leurs avis rien ne prouve qu’ils voient juste ou pas..

Laisser un commentaire