L’existentialisme

Les petits-bourgeois qui le lisaient (Sartre) avaient eux aussi perdu leur foi dans la paix éternelle, dans un calme progrès, dans des essences immuables; ils avaient découvert l’Histoire sous sa figure la plus affreuse. Ils avaient besoin d’une idéologie qui intégrât ces révélations, sans les obliger cependant à jeter par-dessus bord leurs anciennes justifications. L’existentialisme, s’efforçant de concilier histoire et morale, les autorisait à assumer leur condition transitoire sans renoncer à un certain absolu, à affronter l’horreur et l’absurdité tout en gardant leur dignité d’homme, à préserver leur singularité. Il semblait leur fournir la solution rêvée.
Simone de Beauvoir

Laisser un commentaire