La pluie

Parc sous la pluie
Des gouttes tombaient.
Des pages blanches sur les genoux,
Une fille écrivait.
Chant du papier froissé,
Chute de la pluie.
Et le rire moqueur
De la terre détrempée.
 
Rolande Causse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.