L’inexplicable

Le passé du passé est passé, si j’ose cette fantaisie. Tu es dans la situation de quelqu’un qui a perdu, il y a bien longtemps, un être cher. Un être dont tu as le portrait, dont nous pouvons parler, dont tu aimes à te remémorer les attitudes et les tics, mais le dossier est clos. Il faut te résigner, il n’y aura jamais d’explication sensée à ce que tu as vécu ou cru vivre. L’explication est dans l’inexplicable. Il nous faut l’accepter, comme nous acceptons le mystère de nos origines, autour duquel les spéculations vont bon train depuis l’Homo sapiens.

Maurice Denuzière

Un commentaire sur “L’inexplicable

Laisser un commentaire