Le véritable écrivain

Un écrivain sait que les mots trahissent. Comme l’écrit Hofmannsthal, l’amour vrai du langage passe par la défiance à l’égard du langage. Le véritable écrivain se méfie des gens et des mots.
Geneviève Brisac

Laisser un commentaire