Se pardonner

Je m’en voulais de toutes mes tripes, je dois me pardonner de toutes mes tripes. Me réconcilier avec moi-même, avec ce moi que j’ai peur de regarder de trop près: le moi vaniteux, mesquin, frileux, le moi faillible. Se pardonner n’est pas une affirmation ni une intention, c’est un processus qui me mène à accepter d’être juste humain, un être fragile, un être perfectible.
Fabrice Midal

Un commentaire sur “Se pardonner

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.