Pour être heureux

Surtout, j’ai appris que pour être heureux, il faut avoir été très malheureux. Sans apprentissage de la douleur, le bonheur n’est pas solide. L’amour qui ne dure que trois ans est celui qui n’a pas gravi de montagne ou fréquenté les bas-fonds, celui qui est tombé du ciel tout cuit. L’amour ne dure que si chacun en connaît le prix , et il vaut mieux payer d’avance, sinon on risque de régler l’addition a posteriori.
Frédéric Beigbeder

Laisser un commentaire