Interview exclusive de Didier Celiset par Olivier Kauf​ journaliste

Notre-Siècle
Interview exclusive de Didier Celiset (auteur et acteur)
par Olivier Kauf​ journaliste
Directeur de la publication – Notre-Siecle

Didier Celiset, qui êtes-vous ? Au fait, est-ce votre vrai nom, ou un nom de scène ?

C’est mon vrai nom. J’ai écrit des dizaines de chansons, publié une quinzaine de romans, co-écrit quatre spectacles pour le théâtre, toujours sous mon vrai nom. J’ai écrit ma vie en quinze romans. C’est sans doute un besoin viscéral d’écrire, une thérapie. Mais je n’ai qu’un seul visage. Je n’ai jamais été double. Aussi, nul besoin de prendre un pseudonyme. Je me dévoile par fragments, mais c’est ma vie que j’entrouvre sans méandres.

Dans votre one man show « Double appel » qui est Odette ?

Odette est la femme dont je suis amoureux. Elle envahit ma vie, elle me bouleverse, elle est mon tourment, jour et nuit, elle est mystérieuse et surtout je ne sais pas comment lui dire que je l’aime. Du coup je vais tenter toute une palette de styles, d’attitudes, d’intrépidités pour lui faire comprendre mes sentiments. Je suis aussi envahi d’interrogations, de doutes, de fantasmes. Odette me renvoie à mes dualités intérieures.

Si Odette apparaissait vraiment, devant vous. Ce serait une bonne ou mauvaise nouvelle que votre rêve se matérialise ?

Ce serait sûrement libérateur. Et en même temps ce serait le début d’une aventure où les sentiments, les doutes, l’amour, les complexes, les inconstances, les élans se retrouvent dans une réalité. Il y a cette peur du bonheur, des incertitudes que draine une histoire d’amour et cette terrible envie d’amour aussi. Le rêve protège, la réalité nous jette dans des contrées hasardeuses et exaltantes, évidemment.

Aujourd’hui, vous êtes acteur, auteur, mais quel a été votre premier métier dans la vie et pourquoi ?

Mon premier métier, c’est auteur. J’ai commencé à écrire des chansons, dès l’âge de 15 ans. Ecrire est un métier. Je ne range pas ma première plongée dans le monde du travail dans le vocabulaire ‘’métier’. Ecrire, rechercher des mots, les imprégner de messages, de double sens, de mes états d’âme, de mystère aussi, offrir ces mots, c’est mon premier métier, indéniablement.

Et demain ?

Curieux ! Votre question ! ‘’Et demain’’ est le titre de mon avant-dernier livre, publié il y a 2 ans. Et demain, c’est pour moi, de la douleur, du chagrin car tant d’êtres partent autour de moi, c’est la nostalgie qui sera encore plus violente, mais si belle, et demain, c’est aussi un autre livre, une autre pièce de théâtre, d’autres rencontres, c’est le temps qui fait peur, c’est la vie qu’il faut vivre avec un peu d’égoïsme, et si intensément.

Laisser un commentaire